PTZ+ : prêt à taux zéro pour logement neuf et ancien

PTZ : financez votre résidence principale. Retrouvez toutes les infos : montant maximum, plafond de ressources, les zones géographiques et les conditions.

Le PTZ c’est quoi ?

Le prêt à taux zéro permet de financer votre résidence principale. Il vient en complément d’un crédit immobilier. C’est une aide envers les ménages désirant acquérir leur première maison ou appartement. Vous pouvez l’utiliser pour l’achat d’un logement neuf ou ancien, acheter un terrain pour y construire. On peut également le solliciter si des travaux doit être réalisé. Il est accordé sous certaines conditions.

Les conditions d’attribution

Pour être éligible au PTZ, vous devez obligatoirement ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale pendant les 2 ans précédant votre demande. Le bien à acquérir doit être votre future résidence principale. Vous devez l’occuper au moins 8 mois par an sauf exception. En effet, si vous disposez d’une carte d’invalidité et que vous êtes dans l’incapacité de travailler, que vous bénéficiez de l’AAH (allocation adulte handicapé) ou de l’AEEH (allocation d’éducation enfant handicapé) ou que votre habitation est devenue inhabitable suite à une catastrophe naturelle, vous êtes exempté. À cela, s’ajoute des conditions de ressources, les zones géographiques du bien.

Les zones géographiques

La France est divisée en zone selon la tension du marché immobilier. Sans rentrer dans les détails, sachez qu’il y a 4 zones : A, B 1, B 2 et C.

Les conditions de ressources

Pour y prétendre, vos ressources ne doivent pas dépasser le plafond déterminé par l’état. Ce plafond est en fonction de vos charges, de la zone d’achat et de la composition de votre famille. Quatre zones divisent le territoire : la zone A, B 1, B 2, C.

Les ressources retenues doivent être les plus élevés des 2 montants :

Les plafonds de ressources

Ce tableau vous indique les différents plafonds selon les critères cités ci-dessus.

Plafonds de ressources selon nombre d’occupants / Zone du logement
Composition du foyer Zone A Zone B 1 Zone B 2 Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 et plus 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €
Comparez + de 100 banques en 2 minutes !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Remonter