Crédit immobilier intérimaire : les solutions et conditions

Un intérimaire peut-il demander un prêt immobilier ? Quelles sont les solutions pour les contrats d’intérim ? Voir les conditions pour un crédit intérimaire.

Les contrats intérimaires ont gardé une image de travail précaire des années passées. Faute de pouvoir trouver un emploi dans leur domaine de compétence, les gens se tournaient vers l’intérim. En effet, un employeur s’adressait à une agence ou boite d’intérim pour le recrutement afin de remplacer un employé en arrêt maladie, de pallier à une surcharge ou un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise.

Aujourd’hui, de plus en plus de gens ne travaillent que par ce contrat. Les missions intérim peuvent être de courtes durées ou de longues durées. Le contrat de travail fait partie des contrats courts.

Une des questions qui est très souvent posée par un intérimaire c’est celle concernant les crédits. Peut-on souscrire à un crédit immobilier, un prêt personnel ou encore à un crédit auto. Des témoignages ici ou là, sur des forums indiquent que les banques traditionnelles et les organismes de prêts accordent des crédits immobiliers aux employés en intérim. Mais quels sont les prêts pour intérimaires ?

Les offres de crédits intérimaires

Différents crédits sont à la disposition d’un intérimaire pour qu’il puisse réaliser ses projets. Bien sûr, des conditions devront être respectées. Les crédits à votre disposition sont :

Le FASTT

Le FASTT propose à lui seul par l’intermédiaire de ses partenaires financiers plusieurs types d’aides ou de crédits. Il y a le Microcrédit, le crédit pour achat automobile, le crédit projet pour intérimaire, et le crédit immobilier.

Le crédit CETELEM

CETELEM dispose d’une offre appelé « Crédits CDD / INTERIM ». Il peut financer intégralement le projet des salariés en contrat intérim et cdd.

La Banque Postale

Elle propose un prêt personnel intérimaire. Que vous souhaitez acheter une voiture ou autre, ce crédit est d’un montant de 1000 euros et peut aller jusqu’à 10000 euros.

Le rachat de crédit pour intérimaire

Oui, il existe des organismes qui peuvent financer un rachat de crédit si vous êtes en mission intérim. Une des conditions à respecter est que l’emprunteur ou le co-emprunteur soit en CDI, contrat à durée indéterminé.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement au crédit immobilier pouvant être accordé aux intérimaires.

Qu’es-ce qu’un prêt immobilier intérimaire

Un crédit immobilier est un contrat de prêt. On vous prête une somme d’argent pour financer un bien immobilier ou un terrain en vue d’y construire. Vous remboursez cet emprunt par des échéances mensuelles. Ce prêt est le même que celui d’un salarié en CDI sauf que pour l’intérimaire, on lui demandera des garanties supplémentaires. Les banques redoutent les défauts de remboursements.

Crédit immobilier et intérim : plus facile d’emprunter en couple

Soyons clair, vous devez présenter un revenu minimum et régulier pour réussir à décrocher votre prêt. Pour un intérimaire, une demande de financement avec un co-emprunteur en contrat à durée indéterminé aura plus chance d’aboutir. Un salarié en cdi est un salarié ayant des revenus réguliers.

Intérimaire : Déterminez le montant de crédit immobilier que vous pouvez emprunter

Les conditions d’octrois des prêts immobiliers pour intérimaire

Les conditions sont nombreuses à respecter pour obtenir un crédit en étant intérimaire. Selon le type de crédit que vous envisagez de souscrire vous devez :

Les banques demandent une longue période de mission intérimaire. En général, 2 ans à 3 ans sans trop de coupure est un bon point pour l’organisme de prêt.

Un profil d’emprunteur irréprochable

Un intérimaire doit être plus convainquant. Il va devoir négocier davantage, démontrer que vous avez les capacités à rembourser votre futur emprunt et que vous n’êtes pas un client à risque. Pour cela, vous devez préparer un dossier nommé « crédit intérimaire ». Nous vous conseillons également de préparer l’entretien avec le conseiller.

Les crédits immobiliers sont refusés à tort aux intérimaires. Les réponses données lors d’un refus sont :

Il est possible d’obtenir un prêt immobilier en respectant quelques règles.

Une bonne gestion

En effet, vous devez avoir une bonne gestion de votre compte courant. Cette tenue doit être sans découvert, sans rejet de prélèvement etc… Selon les prêteurs, aucun incident ne doit être signalé. Mieux vaut éviter tout impayé dans les 3 mois à 6 mois (voir 1 an pour certains) précédant votre demande. Attention a toute dépense inutile pendant cette durée.

Un apport personnel conséquent

L’apport est la somme que vous pouvez mettre dans le projet. C’est une indication de capacité à épargner. Il peut être issu de vos économies, de vos comptes épargnes du type PEL plan épargne logement, Livret A, CEL compte épargne logement … Son calcul se fait en fonction du montant total de l’acquisition et représenté par un pourcentage. Le montant minimum d’un apport est de 10%. Les banques préfèrent 20% à 30%. Notre article apport personnel peut vous aider à sa constitution.

La préparation de mon dossier de crédit

Il est préférable de créer et connaitre votre dossier de prêt afin de bien le présenter au conseiller lors de l’entretien. Soignez chaque détail. Cela peut être un avantage pour vous. Commencez par la présentation de votre domaine d’activité. Démontrer que dans le secteur ou vous travaillez, la demande ne faiblie pas, que vous savez vous adapter avec vos années de contrats en tant qu’intérimaire dans plusieurs sociétés. Prenez soin de détailler vos années de travail en intérim :

Demandez à l’agence d’intérim de vous fournir un courrier de recommandation. L’objectif est de réussir à décrocher un crédit immobilier.

Soldez tous vos crédits. Entendez par crédits, les prêts renouvelables, les facilités de paiements en 3 fois, 4 fois…N’hésitez pas à négocier. Mettez en avant le transfert possible de vos contrats d’assurances (voiture, maison, assurance vie, scolaire), l’ouverture de différents produits financiers (PEL, CEL, Livret) peuvent jouer en votre faveur. Un proche peut se porter caution si nécessaire.

Le FASTT pour les intérimaires

Le FASTT propose une palette de services et assistance aux salariés intérimaires. Le sigle signifie Fond Action Sociale Travail Temporaire. Il intervient dans :

Selon votre besoin, il vous aide dans la constitution et de l’étude de votre dossier. Il trouve le financement adapté à votre situation. Il assure la mise en relation avec ses différents partenaires. Mais que fait le FASTT en matière de crédit ?

Les crédits intérimaires du FASTT

Avec l’aide de ses partenaires financiers, le FASTT mets à disposition des intérimaires des offres de crédits.

Le microcrédit

Cette offre de prêt a pour but de faciliter l’intérimaire dans sa recherche d’emploi (maintien ou retour). Elle peut servir aussi bien pour le logement que pour vos déplacements, votre permis de conduire.

Le crédit automobile

Il finance l’achat d’un véhicule automobile qu’il soit neuf ou d’occasion. Après une étude personnalisée, l’établissement partenaire recherche la meilleure offre de crédit auto.

Le crédit projet

Il permet la réalisation de vos projets personnels. Vous souhaitez faire des travaux, équiper votre foyer etc… le crédit projet peut les financer. Bien entendu, vous devez respecter les conditions d’obtentions, avoir une capacité de remboursement et d’un taux d’endettement inférieur à 33%. Nos outils et simulations de prêt sont à votre disposition gratuitement.

Le crédit immobilier du FASTT

Pour les intérimaires qui souhaitent acheter un bien en résidence principale, le FASTT leurs apporte son expertise et ses connaissances en crédit immobilier. Le partenaire dédié en financement immobilier du Fond d’Action Social du Travail Temporaire est CILGERE SERVICES. Cet organisme à plus de 20 partenaires bancaires. Le CREDICIL FASTT finance également l’acquisition d’un terrain et de la construction de votre logement, l’achat d’un bien neuf ou en vefa, l’achat dans l’ancien avec ou sans réalisation de travaux. Vous devez répondre à des conditions pour en profiter.

Intérimaires : Ne pas oublier les prêts aidés

Pour réduire les coûts de votre crédit immobilier, vous pouvez souscrire à des prêts complémentaires spécifiques (dispositif de l’État).

Le prêt immobilier gratuit : Le PTZ+

Comme son indiqué dans son intitulé, c’est un prêt à taux zéro. Il est accordé en fonction de vos revenus (plafonds à ne pas dépasser). Le montant du PTZ dépend de la zone d’implantation du logement. Consultez notre sur le PTZ prêt à taux zéro pour logement neuf ou ancien.

Le CEL et ses droits à prêts

Le compte épargne logement permet d’obtenir un droit à prêt à un taux préférentiel ainsi qu’une prime d’État. Le montant de crédit accordé est d’un maximum de 23 000 euros. La prime est 1144 euros maxi. Regardez les conditions à respecter dans CEL tout savoir sur le compte épargne logement.

Le plan épargne logement PEL

C’est un compte épargne également. Le montant du prêt est plus important avec un plafond de 92 000 euros. La prime versée par l’État est compris entre 1000 euros et 1 525 euros selon le type de logement. Voir l’article consacré au PEL plan et prêt épargne logement.

D’autres types de prêts immobiliers complémentaires existent. Faites des recherches, fixez-vous des objectifs afin de concrétiser votre rêve de devenir propriétaire. Dites-vous que c’est possible même en étant en mission intérim.

Comparez + de 100 banques en 2 minutes !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Remonter