Crédit immobilier et période d’essai

Crédit immobilier : doit-on attendre la fin de période d’essai ? Voir les solutions pour faire une demande et obtenir un prêt pendant les mois d’essais.

Voici quelques unes des questions que vous vous posez si vous êtes dans cette situation. En effet, la condition la plus favorable pour obtenir un prêt est que l’emprunteur et le co-emprunteur sont en contrat à durée indéterminé, un CDI. Les banques ou organismes de prêts préfèrent ce type de contrat car il y a moins de risque.

Cependant, ils peuvent faire des exceptions selon le statut concernant votre emploi. Voyons ensemble quelles sont les solutions pouvant vous aider à obtenir votre crédit immobilier pendant votre période d’essai. Avant cela, revenons sur ses spécificités.

La période d’essai c’est quoi ?

C’est une durée, une phase pendant laquelle l’employeur teste le nouvel employé. Il évalue le salarié au poste prévu, sur son travail, ses compétences, ses qualités professionnelles et ses années d’expériences. Pour l’employé, elle permet de voir si le poste et la société répondent à ses attentes. Située en début de contrat, elle peut être rompue par les deux parties à tout moment. Elle n’est pas obligatoire et doit être stipulée dans le contrat de travail.

Quelle en est sa durée ?

Régie par le code du travail ou les conventions collectives ou accord de chaque branche, la durée de la période d’essai dépend du type de contrat prévu lors de l’embauche.

Pour un CDI, la durée maximale est :

Pour un CDD, elle est en fonction de la durée du contrat travail :

Durée contrat

CDD

En semaines Période d’essai
2 mois 8 8 jours
3 mois 13 13 jours
6 mois 26 14 jours

Pour un contrat de travail en intérim :

La fin de période d’essai

S’il n’y a eut aucune rupture du fait de l’employeur ou du salarié, le contrat de travail suit son court. L’employé est embauché selon les termes indiqués, définitivement si c’est un CDI. Si l’un des deux met fin à la période d’essai, la rupture anticipée doit respecter des formalités notamment sur le délai de prévenance :

Demandé par l’employeur, le salarié doit être averti :

A l’initiative de l’employé, l’employeur doit être averti :

L’employeur doit remettre les documents obligatoires suite à la rupture dont le certificat de travail, l’attestation Pole Emploi ainsi que le solde de tout compte. Mais l’entreprise peut décider de la renouveler.

Renouveler la période d’essai

Le renouvellement est possible si un accord est prévu selon la convention de la société. Renouvellement inclus, elle ne doit pas aller au-delà de :

Maintenant que nous connaissons ses caractéristiques, intéressons nous à la possibilité de faire une demande de prêt immobilier tout en étant en période d’essai d’un CDI.

Obtenir un prêt immobilier en période d’essai

Lors de l’étude de votre dossier, la banque ou l’organisme de financement vérifie si vous êtes capable de rembourser la future échéance mensuelle. Pour cela, il regarde l’historique de votre compte. Voici quelques points qui peuvent être examiné avec attention comme le montant et la régularité de tous les revenus, l’ancienneté de votre contrat de travail. Ensuite, une vérification de votre capacité d’épargne peut indiquer que vous disposez d’un apport personnel. Votre taux d’endettement sera également calculé. Le but de cette étude est de déterminer si vous êtes un client ayant un risque de non remboursement de prêt élevé.

Présentez un bon dossier de crédit immobilier

En période d’essai, nous vous conseillons de ne peut pas négliger cette étape. En effet, la situation professionnelle dans laquelle vous êtes peut ne pas rassurer votre banquier. Vous devez donc tout faire pour lui montrer que vous êtes capable de vous acquitter des mensualités, que cette phase d’essai n’est qu’une formalité et qu’elle se terminera par un contrat à durée indéterminé. Vous allez devoir montrer votre détermination le jour de l’entretien avec votre conseiller financier. Le dossier que vous aurez préparé viendra appuyer vos dires et facilitera votre demande de crédit immobilier.

Voici quelques informations importantes et nécessaires que vous pouvez mettre :

Votre nouveau contrat de travail : indiquez tous les emplois que vous avez effectué et mettez les en annexes. Sachez répondre sur votre changement d’emploi en expliquant que vous souhaitez travailler dans une plus grande société, avec de nouvelles responsabilités et un revenu plus important par exemple.

Votre capacité d’épargne : ici, vous devez démontrer que vous épargnez tous les mois. Des versements réguliers sur un PEL plan épargne logement, un CEL compte épargne logement ou tout autre compte indique que vous dégagez une somme d’argent et que celle-ci peut être assimilé à une partie de la mensualité de votre futur crédit immobilier. Elle permet aussi de voir que vous avez une bonne gestion de votre compte bancaire. La banque peut contrôler tout vos relevés sur 3 mois à 6 mois. Il est recommandé de ne pas faire de dépenses inutiles, d’éviter les impayés ou rejet de chèque. Enfin, il est préférable de solder tous vos crédits à la consommation de la mesure du possible.

Avoir un garant ou une caution : un garant peut se porter caution pendant votre période d’essai. En effet, demandez à l’un de vos proches de vous aider. Vous lui expliquez votre projet d’acquisition et votre situation professionnelle.

Déterminez votre apport personnel

En faisant une estimation au plus juste de l’apport que vous pouvez donner témoigne de votre degrés d’implication dans le projet. Si celui-ci est conséquent, vous emprunterez moins donc plus de chance d’avoir une réponse positive. Généralement, le montant minimum est 10 %. Mais comme vous êtes en période d’essai, essayez d’aller au-delà en vous rapprochant des 20%. Voyez notre article sur l’apport personnel. Le choix de la durée du prêt peut également vous faire économiser sur son coût. L’idéal est de trouver le bon montant à emprunter, au meilleur taux de crédit pratiqué dans votre région tout en tenant compte de la durée.

En résumé, vous ne devez pas voir comme un mauvais point le fait de demander un crédit immobilier en période d’essai. C’est à vous de prouver que cette formalité même si elle n’est pas obligatoire, ne fait de vous un « client risque ». Bien souvent, il est inutile d’attendre la fin pour négocier votre prêt immobilier.

Comparez + de 100 banques en 2 minutes !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Remonter